Trouver nos articles en un clic :

Notre engagement RSE

Structurellement et fondamentalement, Com’EA est engagée depuis sa création dans une démarche RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises).

En avoir la conviction est une bonne chose, la partager en est une autre.

Grâce à la Fondation FACE Aveyron Tarn, j’ai rencontré Daniel Pélissier, Professeur à l’IUT de Toulouse Capitole et à l’IUT de Rodez qui nous a proposé de nous engager dans un projet RSE avec les étudiants en deuxième année du DUT de Gestion des Entreprises et des Administrations.

La première étape de cette collaboration a été d’évaluer où Com’EA en était précisément dans ses valeurs et pratiques RSE. Après examen des 7 axes principaux en équipe, nous avons eu un aperçu de l’étendue des perspectives et possibilités d’amélioration et de passage à l’action.

Nos points forts en RSE : les relations et conditions de travail, la gouvernance

 

Depuis sa création, de part notre spécificité d’entreprise adaptée et surtout par conviction personnelle, je suis très attachée à la Qualité de Vie au Travail.

Nous passons la majeure partie de de notre temps au travail, autant s’y sentir bien n’est ce pas ? 

Notre implication et notre motivation dépendent, entre autres, du sens que nous mettons dans les missions que nous avons à réaliser, de la reconnaissance que nous obtenons ou que nous communiquons à nos collaborateurs.

Elle est un enjeu fort de la valorisation et de la pérennisation des emplois, en particulier pour les secteurs d’activité en tension.

Par notre choix, certes forcé au départ, mais dont la pérennisation découle d’une réelle volonté collective, de passer en 100% télétravail, nous avons été amenés à repenser notre façon de travailler.

L’organisation matérielle, l’équilibre vie privée vie professionnelle, le risque d’isolement, sont autant de points de vigilance quant à ces nouvelles pratiques.

Nos axes de progression en RSE : La protection du consommateur, loyauté des pratiques d’affaires et l’environnement

Ces aspects ont été pour la plupart une découverte. Hormis la protection de l’environnement bien sûr, mais au-delà des initiatives personnelles les plus courantes (ampoules LED, tri sélectif, recyclage du papier imprimé en brouillon,…), sur cet axe aussi, je voyais mal comment progresser dans la mesure où nous produisons des services et non des biens. 

L’inventivité et l’investissement des étudiants du l’IUT de Rodez  fut admirable. Grâce à eux, nous allons pouvoir mesurer notre impact environnemental, ce qui nous permettra de le comprendre et de pouvoir mettre en place des actions concrètes afin de le diminuer. Les moyens mis en place pour y parvenir  feront d’ailleurs l’objet d’un prochain article. 

Les actions proposées étaient toutes très pertinentes et nous comptons essayer de les mettre en œuvre dans l’avenir.      Certaines plus abstraites que d’autres, nous ne laissons rien de côté pour autant, agir pour la RSE est ancré dans les valeurs de Com’EA.

Le digital détox (faire une journée sans mail) par exemple, est un projet plus difficile à concevoir dans la mesure où nous fonctionnons en télétravail mais cette idée reste néanmoins réalisable avec un peu d’organisation. Notre équipe qui est très impliquée dans ces actions essaye déjà de le mettre en place de temps en temps dans la sphère privée.

Les propositions faites par les étudiants de l’IUT de Rodez ont été très intéressantes et ont alimenté nos perspectives pour la suite. Nous avons ainsi décidé de prendre notre démarche RSE en main et de planifier notre passage à l’action.

Notre plan d’actions RSE  

Parmi nos actions prioritaires : 

  • La rédaction collective d’une Charte RSE qui nous ressemble, une compilation de nos valeurs et pratiques, comme un cadre à l’intérieur duquel évoluer.
  • L’organisation de temps de convivialité en visio afin de développer la cohésion d’équipe autrement.
  • L’organisation de rencontres, présentielles, au moins une fois par an, pour que les collaborateurs se rencontrent réellement et échangent.
  • L’utilisation d’outils responsables, notamment moteur de recherche.
  • Enfin, la mise en place d’un cloud local et sécurisé afin de protéger nos données tout en répondant à notre besoin de partage de fichiers.

Nous vous tiendrons régulièrement au courant de nos avancées. N’hésitez pas à nous solliciter si vous avez envie d’échanger !

Céline Guelfi – Avril 2021

Com’EA s’investit durablement dans le télétravail, l’équipe relève le défi haut la main ! 

Com’EA fonctionne en 100% télétravail depuis le deuxième confinement de novembre 2020. Nous

 avons ensuite décidé en équipe de rester dans cette dynamique. 

Cela fait donc maintenant six mois que l’équipe utilise de nouveaux outils et appréhende une nouvelle façon de travailler. C’est dans la positivité et la bonn

e humeur que le personnel de Com’EA  a su relever ce nouveau défi !

Six mois plus tard, le constat de l’équipe 

 

Après six mois avec ce fonctionnement, un premier bilan s’impose. 

Nous avons donc interrogé chaque membre de l’équipe avec un questionnaire anonyme que nous leur avons adressé. 

Les retours sont très positifs et la plupart se voient volontiers continuer sur le long terme. 

Les raisons ? Ce qui ressort le plus de la part de nos collaborateurs est le fait de ne plus se poser la question du trajet. Que ce soit sur le plan économique et simplement d’un point de vue pratique, ne plus faire de trajet quotidien pour se rendre au bureau est quelque chose de très reposant. 

Le confort de son chez soi fait également pencher la balance. Le fait de pouvoir travailler dans un environnement qui nous est familier aide la majeure partie de nos collaborateurs à être beaucoup plus efficace que sur un lieu de travail habituel. Certains nous écrivent qu’ils se sentent plus concentrés et moins dérangés que dans un open space ou un bureau où il y a plus de bruit et de va et vient. 

A titre d’exemple un collaborateur nous a confié pourquoi il aime être en télétravail : d’abord parce que ma condition physique ne me permet pas de me rendre à un travail tous les jours, ensuite je ne perd pas de temps dans le trajet et je trouve super confortable d’être dans un environnement familier. La gestion du stress me paraît plus facile en travaillant de chez moi aussi. Bonus : en temps de covid, il n’y a aucune prise de risque venant de ce volet là du quotidien.” 

L’équipe de Com’EA, en cohérence avec ses valeurs, a développé des pratiques pour être en lien, soudée, se soutenir et communiquer. Des relations chaleureuses se sont tissées, réelles et comparables à celles qui se seraient nouées en présentiel. Par ailleurs, nous envisageons le fait d’organiser des rencontres réelles pour consolider nos liens car elles sont irremplaçables et nous manquent à tous. 

Sur le long terme, 100% de l’équipe se projette dans la poursuite du télétravail.

Organisation et collaboration : comment se déroule une journée de télétravail chez Com’EA ? 

Pour ce qui est de l’organisation, chacun a sa méthode pour rester concentré et planifier sa journée. 71 % des personnes interrogées soulignent l’importance de respecter les horaires de travail pour ne pas décrocher et garder un rythme strict, comparable au présentiel. 

En effet, le confort de son intérieur est agréable mais la tentation de se laisser distraire est forte. Nous prenons donc tous soin de séparer les temps professionnels et personnels pour fournir un travail aussi efficace qu’en présentiel. Pour ceux qui le peuvent, organiser son espace de travail dans une pièce dédiée permet une séparation très concrète entre les deux environnements. Certains n’en éprouvent pas le besoin et aiment travailler dans la pièce de vie de leur maison pour le réconfort que ça leur apporte.

Pour ce qui est des tâches, 57 % des membres de l’équipe organisent chaque matin leur journée. La bien connue liste de tâches à réaliser dans la jour

née est doublement satisfaisante en permettant au cerveau de se libérer de cette charge mentale et en visualisant les tâches réalisées et l’atteinte des objectifs.

Une des valeurs fortes de Com’EA est la collaboration. On passe beaucoup de temps en réunion ou en contact avec nos collègues puisque qu’ensemble nous sommes plus compétents et productifs. C’est important pour nous de demander l’avis de l’autre et de le prendre en compte pour nous améliorer. Nous prenons soin, bien évidemment, de ne pas déranger nos collègues et de respecter leurs propres impératifs. 

Pour communiquer nous utilisons plusieurs outils collaboratifs tels que Asana, Whatsapp, Gmail et Zoom. Nous sommes tout autant joignables qu’en présentiel avec l’avantage de pouvoir gérer nos temps d’interaction et nous isoler si besoin lorsqu’une tâche nécessite davantage de concentration. 

Nous pratiquons nos réunions via la plateforme Zoom, simple d’utilisation et que tous les membres de l’équipe prennent très facilement en main. 

L’équipe ressent que les visioconférences sont plus fatigantes que des réunions en présentiel parce qu’elles demandent une concentration plus intense. Conscients de cet impact, chacun de nous est à l’écoute. Nous veillons ainsi à répartir nos réunions en visio dans la semaine, à alterner avec le téléphone et à faire des pauses quand il le faut. 

Une adaptation permise par le soutien de l’entreprise 

On associe souvent le fait de télétravailler au fait d’être seul. Qu’une équipe ne peut pas travailler dans ces conditions et être dans l’efficacité. 

Et bien c’est le constat inverse que nous faisons aujourd’hui chez Com’EA. 

Si cette situation fonctionne c’est grâce à l’investissement de chacun mais surtout grâce aux moyens mis en place par l’entreprise pour que l’on s’adapte de la meilleure façon possible. Com’EA a d’abord investi dans des équipements de qualité afin d’équiper toute l’équipe d’ordinateurs de bureau et de téléphones. Tous en sont très satisfaits. Même si pour la plupart, chacun possédait déjà son propre ordinateur, cela met tout le monde sur un pied d’égalité et permet de limiter les problèmes informatiques. 

Nous suivons également depuis quelques semaines une formation pour mieux apprendre à nous organiser et gagner en efficience. Elle est animée par Marie-Stéphane Berthe de Noumène, qui nous accompagne et prodigue conseils et outils pour travailler dans les meilleures conditions. De la procrastination à la gestion du stress en passant par l’équilibre vie privée vie professionnelle, ces modules nous permettent de mieux gérer notre emploi et nos conditions de travail tout en joignant l’utile à l’agréable en partageant un moment convivial en équipe. 

Plus récemment, Com’EA a travaillé en collaboration avec des élèves de l’IUT de Rodez afin de réaliser un diagnostic et mettre en place des actions concrètes pour améliorer sa RSE. Les élèves ont proposé différentes pistes d’actions pour améliorer et maintenir notre cohésion d’équipe, comme par exemple l’organisation de rencontres en présentiel entre collaborateurs et de rencontres ludiques en visio autour de thématiques choisies par l’équipe. Nous pourrons ainsi consolider nos liens personnels qui ne seront que meilleurs pour notre investissement professionnel. 

Presque parfait mais pas encore tout à fait 

Lorsque l’on travaille dans ces conditions, les logiciels que nous utilisons deviennent indispensable et peuvent vite devenir dérangeants si nous ne les maîtrisons pas ou si nous en manquons. Beaucoup d’entre nous ont mis du temps à appréhender nos outils lors de leur arrivée et nous pouvons encore améliorer notre prise en main. En effet certains nous ont confiés avoir eu besoin de beaucoup de mobilisation pour appréhender les outils informatiques” et “la prise en main de ces outils était parfois compliquée mais une fois bien appropriés, ils s’avèrent très utiles et même indispensables”. 

L’entreprise est à l’écoute et nous travaillons donc à l’élaboration de guides d’utilisations afin de faciliter au mieux l’utilisation de ces outils de travail.

Concernant les réunions en visioconférence et la fatigue que cela engendre, chacun de nous veille à réduire la quantité de celles-ci et à les répartir dans le temps. Nous veillons à aller à l’essentiel et nous avons rendu certaines réunions facultatives. Chacun se responsabilise, détermine le rythme qui lui convient le mieux et organise ses modalités de collaboration avec ses collègues.

Une équipe soudée, positive et tournée vers l’avenir ! 

Luce Gontard le 25/03/2021

A la recherche d’une prospection commerciale efficace ?

Misez sur l’externalisation. 

Concevoir et mettre en œuvre une stratégie de développement commercial de son entreprise est indispensable, même pour une structure dont les clients sont majoritairement issus du bouche à oreille.

On sait en effet qu’une entreprise perd environ 20 % de ses clients chaque année.

Pour un.e jeune entrepreneur.e qui démarre, tout gérer devient vite difficile par manque de temps. Et la prospection commerciale est une tâche particulièrement chronophage et énergivore.

Pour une entreprise en plein développement ou en pleine restructuration, l’externalisation de la prospection commerciale permet de booster de façon ponctuelle ou régulière, en particulier lorsque l’établissement n’a pas ou peu de ressources commerciales en interne.

La majorité des entreprises ne forme pas ses commerciaux aux spécificités de la prospection commerciale. Or, il s’agit bien d’un métier à part entière, avec ses techniques et méthodes, en évolution permanente.

L’externalisation permet également de maîtriser le temps affecté spécifiquement à la prospection chaque mois, alors qu’il est difficile de planifier avec régularité ce temps en interne et de s’y tenir.

Enfin, externaliser la prospection commerciale permet de se concentrer sur le plus important : la conclusion de la vente !

 

Comment ça fonctionne ?

L’externalisation commerciale est une démarche qui consiste à doter son entreprise de commerciaux externes et à leur confier entièrement ou partiellement la gestion de ses activités commerciales. 

L’externalisation de votre prospection commerciale est une solution bien adaptée aux entreprises qui n’ont pas en interne de ressources commerciales dédiées à la prospection, ou qui souhaitent compléter leur équipe de commerciaux de façon ponctuelle ou régulière.

Parmi les missions qui peuvent être externalisées on retrouve par exemple : la constitution et la qualification de fichiers de prospects, la rédaction d’argumentaire commercial, des campagnes emails ou bien le passage d’appels sortants de prospection, de relance commerciale ou de prise de RDV. 

 

Concrètement, en quoi consiste la prospection commerciale externalisée ?

La prospection commerciale se fait aujourd’hui via différents canaux de communication.

Il peut s’agir de prospection téléphonique externalisée, aussi appelée téléprospection ou télémarketing et se décompose en plusieurs tâches, modulables en fonction du besoin :

  • Constitution d’un fichier de prospects ciblés si besoin (et restitution en fin de mission)
  • Appels de qualification pour identifier le contact au sein de la structure
  • Appels de prospection et prise de rdv directement dans votre agenda.

La prospection via les réseaux sociaux ou social selling :

  • ciblage de contacts pertinents via les réseaux sociaux
  • demande d’entrée en contact
  • traitement des sollicitations
  • prise de rdv téléphonique via messagerie

 

Les campagnes mailing via un outil de suivi des ouvertures de mail permettent de générer des leads qualifiés que vous pouvez ensuite contacter pour obtenir un rdv :

  • rédaction et scénarisation d’emails personnalisés
  • tracking des mails ouverts et pièces jointes cliquées afin de constituer une base de données de prospects qualifiés et intéressés

L’idéal étant bien sûr de combiner ces différentes techniques pour une optimisation des résultats !

 

Externaliser sa prospection commerciale : quels sont les avantages ?

Faire appel à un prestataire de prospection externalisée offre plusieurs avantages :

  • Un gain de performance et de productivité de vos équipes en interne en les libérant de tâches chronophages. Ils peuvent ainsi se concentrer sur leur cœur de métier et les actions à forte valeur ajoutée.
  • Un gain de temps en évitant les procédures de recrutement, de formation, et de management des équipes commerciales en interne.
  • Une optimisation des coûts commerciaux de l’entreprise puisque vous évitez d’alourdir la masse salariale de votre structure et limitez les risques liés à une embauche. 
  • Une mise en place rapide avec un budget maîtrisé pour accélérer le développement de votre entreprise.
  • Un retour sur investissement rapide et une prise de risque minimum pour votre entreprise.
  • Une formule souple, flexible, qui s’adapte au plus près de vos besoins.
  • Enfin, c’est également vous permettre de bénéficier de l’expérience et du savoir-faire de votre prestataire et de ses compétences matérielles et technologiques.

 

Bien choisir son prestataire : la clé du succès 

Pour une prospection commerciale réussie, le choix du prestataire est primordial. Il doit prendre le temps de comprendre votre structure, vos valeurs, vos produits et prestations et être à l’écoute de vos besoins et leurs évolutions dans le temps.

L’objectif est d’instaurer une relation de collaboration bénéfique afin d’obtenir une efficacité commerciale conséquente et booster votre chiffre d’affaires. 

Aurélie Bignone & Amanda Tonel 04/03/2021

 

Externaliser ses services administratifs lorsqu’on est une PME :

un pari gagnant !

 

Comment ça fonctionne ?

 

L’externalisation de ses services administratifs consiste à confier ses tâches administratives à d’autres structures, et plus précisément de les sous-traiter auprès de sociétés spécialisées.

 

Les tâches peuvent être variées. De la saisie des opérations comptables, à la réalisation de bulletins de salaires, la rédaction de documents juridiques, le traitement des mails, la prise en charge de la partie administrative des formations, en passant par l’assistance au recrutement, la prise en charge des appels entrants ou la relance téléphonique suite à l’envoi de devis par exemple. La sous-traitance de ces tâches peut être réalisée par des cabinets d’expertise-comptable, de secrétaires indépendants ou encore des sociétés spécialisées dans les prestations de services aux entreprises.

 

L’externalisation des services administratifs : quels sont les avantages ?

 

Externaliser occasionne des frais, mais le jeu en vaut la chandelle. En effet, il est important de savoir déléguer des tâches qui nous prennent du temps et de l’énergie inutilement et qui nous empêchent de nous concentrer sur le plus important. Le gain de temps et de productivité que va vous apporter l’externalisation des tâches administratives est un facteur essentiel à la bonne gestion de son entreprise.

 

Si vous n’êtes toujours pas convaincu, voici une liste contenant les principaux avantages que l’on gagne lorsqu’on externalise le volet administratif de son entreprise :

 

  • Le gain de temps :Sous-traiter certaines tâches non stratégiques permet de se concentrer sur les tâches importantes. (commercialisation, production, fidélisation…)
  • Le gain de productivité :Faire appel à des professionnels dans leur secteur permet de gagner en productivité et en efficacité. Les prestataires de service auxquels vous ferez appel sont « spécialisés », donc souvent plus rapides et professionnels que vous. Au final, le coût sera moindre que si vous aviez accompli les tâches par vous-même.
  • La réduction du risque d’erreur :Certaines tâches administratives nécessitent des connaissances et un réel savoir-faire. Dans certains cas, les sous-traiter vous permettra de diminuer le risque d’erreur.
  • Les bonnes pratiques :Vos sous-traitants connaîtront sans doute mieux que vous les bonnes pratiques et les innovations dans leur domaine d’activité.
  • Un management plus facile :Sous-traiter vos tâches administratives rendra votre organisation plus souple et plus agile. Nul besoin d’embaucher des assistants ou des secrétaires et de les former : vous ferez appel à des prestataires avec lesquels vous développerez une simple relation client-fournisseur.
  • Une meilleure flexibilité :il est souvent plus facile de mettre fin aux relations avec un prestataire qu’à un contrat salarié.

 

 

Vous recentrer sur votre cœur de métier.

 

Il est parfois difficile de savoir quel est son cœur de métier lorsqu’on est chef d’entreprise.  On se retrouve submergé par tout un tas de tâches et il est compliqué de sélectionner celles qui sont réellement pertinentes. C’est une erreur, bien que courante, de penser réaliser des économies en voulant tout faire en interne puisque cela génère une perte de temps considérable qui impactera la dynamique de l’entreprise.

 

Un dirigeant se doit d’être lucide et de connaître son modèle économique. C’est à partir de là qu’il pourra dégager les sujets les plus importants à traiter et comprendre ceux qui font la réussite et les valeurs de son entreprise. Il pourra s’agir de la commercialisation, du marketing, de la production ou même de l’innovation. Mais une fois déterminé, dites-vous que toutes les autres tâches pourront être sous-traitées.

 

Aurélie Bignone & Luce Gontard 23/02/2021

 

Flash info :

 

On en a eu l’idée, on s’est concertés, on a étudié les pour, les contre et nous avons délibéré…

 

C’est avec fierté que je vous annonce que Com’EA devient une entreprise 100% télétravail.

 

C’est une décision forte qui nous engage tous vers de nouvelles pratiques et une approche différente de notre fonctionnement interne.

L’adaptabilité, valeur forte de Com’EA, nous a permis de découvrir une autre approche du travail.

 

Bientôt, nous vous ferons un retour de nos premières expériences en distanciel 😉

 

Com’EA, en route vers le progrès

Aurélie Bignone & Amanda Tonel 04/02/2021

 

 

Télétravail, les avantages :

 

Chose promise, chose due, on vous fait un petit retour d’expérience à propos de notre virage à 100% en télétravail.

 

Quels sont les avantages d’une telle organisation interne?

 

Tout d’abord, les trajets.
Temps de déplacement, frais et entretien du véhicule, etc… En distanciel, on gagne du temps et on dépense moins d’argent. C’est une bonne nouvelle pour tous puisque la ponctualité est ainsi beaucoup plus facile à respecter.

 

Autre point positif, l’aisance.
Certains ont su gommer leur timidité naturelle et prendre confiance en eux dans leur travail et lors des échanges en visioconférence. De plus, être chez soi, dans son cocon, réduit le stress et les membres de l’équipe sont à leur aise.

 

Dernier point et pas des moindres, la concentration.
Certains chefs d’entreprise peuvent avoir des réticences sur le télétravail. Ils ont peur que leurs salariés se relâchent et ne soient plus aussi productifs que sur site. Toutefois, grâce aux outils et à l’organisation d’équipe, nous constatons que nous sommes plus prolifiques. En effet, être chez soi permet d’être dans sa bulle et de ne pas être dérangé ou tenté de discuter d’autre chose que du travail. Quand on est sur une tâche, on l’est à 100%.

 

Pour nous, adopter le télétravail est vraiment gagnant.

 

Prochainement, un article sur les difficultés et comment nous les avons surmonté.

 

 

Aurélie Bignone & Amanda Tonel 04/02/2021

https://www.editions-tissot.fr/actualite/droit-du-travail/teletravail-pouvez-vous-surveiller-l-activite-de-vos-salaries?utm_campaign=Articles-E-News&utm_content=titre-article&utm_medium=e-news-actu&utm_source=pme&utm_term=titre-article&M_BT=1438363188668

Télétravail : selon Legifrance, le télétravail « désigne toute forme d’organisation du travail dans laquelle un travail qui aurait également pu être exécuté dans les locaux de l’employeur est effectué par un salarié hors de ces locaux de façon régulière et volontaire en utilisant les technologies de l’information et de la communication dans le cadre d’un contrat de travail ou d’un avenant à celui-ci. » 

 

 

Aurélie Bignone & Amanda Tonel 04/02/2021

 

41Afin de réduire le nombre de mails échangés et les post-it accumulés sur le bureau, depuis plusieurs mois l’équipe de Com’EA travaille avec ce logiciel en ligne pour organiser les actions sur ses différents projets en cours ou à venir. En  télétravail, nous avons tous ressenti le besoin d’avoir une vraie cohésion d’équipe ainsi que des échanges constructifs et facilités.

 

Asana est simple d’utilisation, chaque membre de l’équipe a son espace de travail. Nous pouvons tous créer un nouveau projet et inviter nos collègues à y participer. Nous créons des tâches pour nous même ou pour les autres.

Des sous-tâches sont possibles afin d’apporter plus de détails sur les différentes étapes à suivre. Et comme l’outil est collaboratif, chacun peut apporter des éléments supplémentaires. Comme ça, on est sûr de ne rien oublier !

 

Avec un système « Nouvelle demande« , “En cours” et “Terminé”, on suit vraiment la progression de nos missions.

 

Besoin d’une information sur la mission Croix Rouge? Pas de souci, je poste un message dans la boîte de dialogue. Mes collègues en collaboration reçoivent une notification et peuvent me répondre.

 

On adore aussi le système de planning, en effet, grâce aux dates limites que l’on peut fixer sur une tâche, l’organisation est facilitée..

 

Chaque matin, c’est le même rituel, j’ouvre Asana et consulte la boîte de réception. Là, je peux suivre les nouvelles tâches de l’ensemble de l’équipe. Ensuite, direction l’onglet “Mes tâches”. Ici je retrouve l’ensemble des actions que je dois mener. Sous forme de liste, je peux aussi avoir un visuel avec le calendrier et ainsi fonctionner en mode rétroplanning !

 

Ce que j’aime le plus ? Envoyer un remerciement. Avouez que cette image est trop mignonne.

 

Aurélie Bignone & Vitaline Dies 14/01/2021

1Aujourd’hui, zoom sur TOGGL TRACK.

 

C’est un logiciel de gestion du temps.

 

TOGGL permet de quantifier réellement le temps passé sur chaque mission.

 

Chaque temps de travail peut être rattaché à un client et plusieurs projets peuvent être créés pour un même client ou même le fonctionnement de la structure.

Ces fonctions permettent de visualiser le temps de réalisation des actions de façon précise et réelle tout au long de la journée.

 

Autre avantage et pas des moindres, pour gérer sa facturation client : la fonction reporting permet d’évaluer si le temps de réalisation correspond à ce qui a été vendu à un client et si le prix de revient est juste et précis.

Il est même possible d’effectuer une extraction sous tableur en fonction des activités souhaitées. 

 

Côté management, c’est également un vrai plus, surtout pendant cette période de télétravail. L’administrateur peut être informé en temps réel sur les tâches en cours de ses collaborateurs et est certain de ne pas le déranger à un moment inopportun. 

Il est aussi idéal pour connaître le temps réel nécessaire à la réalisation d’une tâche, parfait pour élaborer un planning ou répartir les activités entre collaborateurs.

 

Ultra pratique, ce logiciel existe sous format web, PC et téléphone.

 

Chez COM’EA, cela fait plusieurs mois que nous l’utilisons et c’est un réel atout pour notre organisation personnelle, d’équipe et une véritable transparence vis à vis de nos clients.

Aurélie Bignone & Vitaline Dies 03/01/2021

 

<script type="text/javascript">var accesskey="3502";</script> <script type="text/javascript" src="https://www.numanis.net/accessedition.js" charset="UTF-8"></script>